Retour - Liste Pavillons

Jardins et Fontaines du Trocadéro


Jardins et Fontaines du Trocadéro à l'exposition de Paris 1937

© La Photolith
Architecte(s) : MM. Expert, Thiers et Maître

LES FONTAINES

Les nouvelles fontaines (dont la conception est due à MM. Expert, Thiers et Maître, architectes en chef du gouvernement) qui vont de l'entrée du nouveau théâtre jusqu'à l'avenue de Tokio représentent une excavation totale de 80.000 mètres cubes.

Comme pour les précédents, ces terrassements furent terminés, malgré les difficultés rencontrées, avec une dizaine de jours d'avance sur les délais prévus.

Il est juste de noter que ces importants travaux furent confiés à une grande firme française qui, en bien d'autres occasions fort délicates, put fournir les preuves surabondantes d'une grande maîtrise d'exécution jointe à deux autres qualités fort précieuses : l'extrême souci qu'elle prend de la sécurité de ses ouvriers et son point d'honneur d'être toujours ponctuelle.

Il s'agit des entreprises Billiard, 39, rue Washington à Paris

Copyright L'Illustration 1937

Du perron de la terrasse, vous avez contemplé déjà tout à l'heure le féerique spectacle que vous offrent les merveilleuses fontaines des Jardins du Trocadéro, sans doute les plus belles de l'Europe.

C'est la disposition du terrain qui a dicté ce jeu de miroirs d'eau successifs destiné à racheter la différence de niveau entre les premiers emmarchements et le Pont d'Iéna.

La visibilité a été étudiée sous tous ses aspects pour que le promeneur puisse jouir, de n'importe quel point, de l'ensemble de la composition.

Attardez-vous à la considérer. Vous observerez qu'elle comporte deux plans principaux : le plan inférieur constitué par un canal se présentant de; bout et mesurant 110 mètres de longueur sur 20 de largeur, serti de pierre dure, jalonné d'ifs taillés, et le plan supérieur formé de bassins et de vasques superposés.

La superficie totale de ces fontaines est de 25.300 mètres carrés. Le jet parabolique qui jaillit de la niche centrale a 45 mètres de portée en plusieurs nappes. Il est accompagné de gerbes verticales et inclinées, réparties sur toute la longueur du canal tandis que des jets secondaires réunissent les vasques et bassins de la partie supérieure. Le débit général est de 2.500 litres par seconde et la puissance de la chambre des machines de 1.500 Kw.

Les architectes qui ont réalisé ce chef-d'œuvre d'effets d'eau que vous ne pouviez revenir admirer le soir illuminé par un éclairage à fluorescence, sont MM. Thiers, P. Maitre et R. H. Expert.

Les Jardins du Trocadéro qui étendent leurs frondaisons des deux côtés de ces fontaines, ont été réservés aux Sections étrangères que vous retrouviez encore sur les deux rives de la Seine aux abords du Pont d'Iéna et au Champ de Mars.

L'Exposition les avait groupées ainsi pour leur donner une place d'honneur dans le grand axe du plan général.

Beaucoup de ces pavillons comportaient un restaurant, un café, un thé ou un bar qui servaient des mets nationaux ou des boissons nationales. Beaucoup donnaient aussi des séances cinématographiques, des conférences, des spectacles de musique ou de danse, etc.. A la fin de chaque description, une note sommaire fournissait toutes ces indications.

Copyright By Société pour le Développement du Tourisme