Retour - Liste Pavillons

Massif Central


Massif Central à l'exposition de Paris 1937

© H. Chipault
Architecte(s) : Brière.

L'exposition du Massif central était mitoyenne. L'aile est abritait la Bourbonnais, l'aile ouest le Velay, la partie centrale la Haute et Basse Auvergne.

L'aspect d'ensemble de la première était celui d'une gentilhommière bourbonnaise avec ses meubles, ses bibelots, ses céramiques, ses instruments de musiques.

La façade du Velay se distinguait par son porche couvrant un escalier monumental donnant accès aux terrasses. Cette partie était couverte en tuiles creuses dites "tiges de bottes".

De jolies dentellières au travail étaient la parure vivante d'un atelier orné d'un grand diorama de la si pittoresque ville du Puy.

Apre et sobre comme les paysages du pays, tel était le décor adopté par la Basse-Auvergne dont l'exposition avait pour thème le lieu de travail et de repos d'un homme d'affaire sensible à l'art. Une salle commune cantalieen, qu'on appelle en patois "l'oustau" était réalisée au rez-de-chaussée pour la Haute-Auvergne.

Un pavillon thermal, placé au plus haut point du terrain rappelait les thermes romains.

Copyright By Société pour le Développement du Tourisme